450 581-8128 info@ablser.com

À PROPOS DE NOUS

Rome ne s’est pas faite en un jour. Comme toute entreprise, nous avons connu des hauts et des bas, mais nous ne changerions rien si tout était à refaire. Pourquoi ? Parce que cela nous a permis d’approfondir nos compétences et de tester nos services dans des conditions réelles. Ainsi, nos clients peuvent avoir confiance en nos années d’expérience. L’article si présent résume l’histoire de notre compagnie

Serurrier de père en fils

Plus de 40ans d’expérience

En quarante ans, Raymond Bissonnette en a façonné des clés et ce, de toutes les formes et couleurs. Il a été appelé à se déplacer chez des centaines de clients, découvrant derrière chaque porte dont il pouvait changerla serrure une histoire différente. L’heure est maintenant venue pour cet homme d’affaires chevronné de ralentir un peu et de penser à lui. Sa famille, ses proches et les employés de ABL Serrurier & fils s’unissent pour lui souhaiter une très bonne retraite.

M. Bissonnette est fier de léguer son commerce situé sur la rue Notre-Dame à Repentigny, à son fils, Éric. Ce dernier travaille depuis une trentaine d’années dans le domaine de la serrurerie. Il saura reprendre les rênes de l’entreprise avec rigueur et professionnalisme.

En plus d’avoir suivi une formation en serrurerie aux États-Unis, Éric Bissonnette a étudié dans le domaine des systèmes de sécurité. Il a même déjà enseigné ses deux spécialités. À l’instar de l’ensemble des employés de l’entreprise, il possède sa carte du bureau de la Sécurité privée, une certification obligatoire pour opérer en tant que serrurier.

Même s’il prend sa retraite, M. Bissonnette père promet de continuer à donner un coup de main à son équipe, lui qui est toujours passionné par son domaine. «Ce n’est pas un métier redondant, souligne son fils. Un jour, nous pouvons changer la serrure d’une dame qui a des problèmes conjugaux, puis le lendemain, nous rendre chez une célébrité ou être appelés par la police pour faire une ouverture de porte ou de coffre…»

Soulignons qu’en plus de tailler des clé, ABL Serrurier & fils tient en réserve plus de 1000 sortes de clés. On y retrouve également des produits de haute sécurité, tels que des serrures avec des clés enregistrées et des serrures à codes.

PETITE HISTOIRE DE LA SERRURERIE

L’invention du premier mécanisme qualifier de “serrure” remonte à l’antiquité (entre 3000 et 4500 ans avant J-C). Retrouver en Egypte sur les ruines d’un temple, cette merveille antique témoigne donc que la serrurerie est presque
aussi vieille que la métallurgie elle-même.

Les premières serrures métalliques on été inventer il y a 4500 ans.

Vers 2000 avant J-C, des clés ont été retrouvés en Iran, en Nouvelle-guinée, au Maroc, en Inde, en Afrique et en Chine. Les Romains inventèrent le cadenas, mots dérivés de “caténa” signifiant chaine. Il s’en servir entre autres pour faire des coffres-forts et pour fermer les chaines de leurs esclaves.

Au moyen-Âge (du 5ieme au 15ieme siècle) les artisans serrureries commence à développer le potentiel artistique de leur discipline en taillant des face de bâtiment sur leur clés. Durant la renaissance (16ieme siècle) les artisans serruriers travailles de pair avec des sculpteurs pour leur clé ouvragée. Cette époques marque aussi la naissance du “passe-partout” ou clé maîtresse.

C’est le roi François 1er (1494 -1547) qui crée le statut de “serrurier”. À partir de ce moment, l’ouverture d’une porte ou le changement d’une serrure devait être effectué par un serrurier et en présence du maître des lieux. C’est sous le règne du roi Louis 14 (1638 – 1715) que seront créé les premiers atelier de serrurerie réglementer par un ensembles de lois rédiger en 1650. Par exemples, “Il est interdit à un serrurier de travailler la nuit, car l’éclairage n’est pas suffisant pour cette activité minutieuse et l’on pourrait le soupçonner de faire des fausses clés. De même, l’ouvrier a l’obligation de faire uniquement les clés des serrures qu’il a devant les yeux dans son atelier.”

La serrurerie gagnera par la suite le statut d’Art au même titre que la peinture, la sculpture ou la musique.

En 1848, aux États-Unis, Linus Yale Sr s’inspire du modèle égyptien pour inventer la serrure cylindrique à goupilles. Son fils, Linus Yale Jr, perfectionnes l’invention de son père juste quand 1861, date où il dépose un brevet pour la première serrure cylindrique équipée d’une clef plate crantée. Ce verrou domestique reste encore le plus souvent utiliser en Amériques.

Suivant ces innovations, James Sargent créé s société et dépose son premier brevet pour la première serrure à combinaison, puis un deuxième en 1866 pour la serrure magnétique, destiner aux banques, et finalement un troisième brevet en 1874 pour une serrure à minuterie. Il commercialisera même une serrure munie d’une horloge, permettant l’ouverture pendant un laps de temps précis.

Aujourd’hui, le métier de serrurier a bien évolué, mais son rôle dans la société reste le même. C’est pourquoi comme beaucoup d’autres métier relatif à la sécurité,la pratique de la serrurerie doit être encadré. Voici la définition du métier de Serrurier/Serrurière pour le gouvernement du Québec: “Les serrurières et les serruriers sont des experts-conseils en sécurité. Elles ou ils peuvent travailler dans des entreprises de serrurerie, dans des établissements tels que des hôpitaux et des universités ou dans des entreprises offrant des services de serrurerie, d’installation de systèmes de sécurité et autres. Ces personnes peuvent également travailler à leur compte ou dans de grandes compagnies.

Les serrurières et les serruriers peuvent exercer les fonctions suivantes : analyse des besoins de la clientèle; installation, entretien, correction, déverrouillage, remplacement et réparation de dispositifs de verrouillage de bâtiments, de coffres-forts, de voûtes, de coffrets de sûreté, de véhicules motorisés, d’ameublement ou autres. Ces dispositifs peuvent être mécaniques, électriques ou électroniques.

Parmi les fonctions de travail, des serrurières et des serruriers peuvent aussi figurer les tâches suivantes : élaboration et gestion de systèmes de clés maîtresses régulières et contrôlées; taille de clés de serrures (par impression, par reproduction ou par code); configuration et programmation de clés ou de serrures électroniques; installation et remplacement d’unités de quincaillerie architecturale; service conseil et vente de produits de serrurerie et de quincaillerie architecturale et offre d’expertise-conseil.

Dans l’exercice de leurs fonctions, les serrurières et les serruriers doivent respecter les lois et les règlements relatifs à leur profession. Ces spécialistes doivent de plus exécuter leurs tâches avec précision afin d’assurer le bon fonctionnement et l’efficacité des mécanismes.”

– Liens du document complets :

Analyse de profession Serrurière, serrurier – Gouvernement du Québec

sources :

https://www.belmard-batiment.fr/blog/evolution-serrurerie/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Serrure
https://www.serrurerie.info/histoire-de-la-serrurerie
http://www.sturtz-serrure.com/index.php?page=65